Café de la gare à Verchin

Café de la gare à Verchin
Verchin café de la gare 1.JPG
Références cadastrales B 856
Dates Vers 1883
Particularités ancien café
Statut privé

Cette maison est implantée 2 rue Maranville à Verchin.

Descriptif

Le café de la gare présente les caractéristiques des cafés construits dans le Haut-Pays d’Artois au début du XXe siècle. C’est un bâtiment de brique coiffé d’un toit à la Mansart couvert d’écailles de fibrociment. Édifié selon un plan en L, l’angle droit est coupé pour porter l’enseigne : « Café de la Gare [illisible] charbon et [illisible] ». Celle-ci était ainsi visible des deux axes entre lesquels le café est situé. Le soubassement, recouvert de béton avec appareillage imitant la pierre, est peint en rouge, de même que le sont les arêtes du bâtiment, les frises situées sur la partie supérieure de la façade et l’encadrement des baies. Celles-ci sont au nombre de sept, mais l’une d’elles a été murée. Elles sont surmontées d’une imposte cintrée et leur encadrement est effectué à l’aide de briques en saillie. Des modénatures de brique forment une frise en crémaillère en haut de la façade. Au niveau de l’étage sous combles, une lucarne pignon est visible. Côté rue de la gare, le bâtiment abritant le café est prolongé par un appentis de brique portant une baie cintrée en façade. De l’autre côté, lui est accolé un édifice assez important. Ce dernier est en brique et en torchis, et il est couvert de tuiles.

Historique

La construction de ce café est liée à la création de la ligne de chemin de fer d’Anvin à Calais, en 1883. La maison fut donc bâtie à partir de cette année-là, à la fin du XIXe siècle.

Sources et bibliographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *